Neurothérapie - Zenéveil Hypnose-Neurothérapie - Détachement Emotionnel®

Aller au contenu

Menu principal :

Neurothérapie

Estelle AUDUC


Quand utiliser le Détachement Émotionnel® ?
Lorsqu’un événement passé ou anticipé dans le futur suscite des émotions négatives dans le présent.

Domaines d'application :
  1. Chocs traumatiques, accidents de la route, attentats, agressions, violences, abus…
  2. Traumatismes de l’enfance, isolés ou répétitifs…
  3. Difficultés familiales, professionnelles, sociales, affectives, sexuelles…
  4. Addictions et troubles du comportement…
  5. Schémas de vies répétitifs…
  6. Deuils et séparations…
  7. Stress, burn-out, phobies, mal-être…
  8. Peurs par anticipation, interventions chirurgicales, examens, prises de paroles en public, entretiens professionnels…
  9. Accompagnement d’un traitement médical, lorsque la guérison des composantes psycho-émotionnelles d’une maladie peut participer au retour à la santé et favoriser un meilleur équilibre…

Quelques contre-indications
Le Détachement Émotionnel® ne peut être pratiqué dans certains cas.
Le détail de ces contre indications est communiqué lors de la prise de RDV.

Quelques informations
Après une séance de Détachement Émotionnel®, la déprogrammation varie entre quelques jours et un mois; voire plus pour certaines personnes.
L’intégration des changements peut parfois être perturbante. Le patient doit être conscient qu’il entre dans une démarche thérapeutique profonde et qu’il doit prendre sa part de responsabilité dans son processus de libération.

Comment se pratique le Détachement Émotionnel Express® ?
Une séance dure généralement entre 2 et 3 heures.
Elle comprend un temps d’échanges et d’investigations ( anamnèse ) suivi d’un temps de détachement actif dans un fauteuil.
Dans le cadre d’une thérapie brève, il est important de pouvoir s’engager sur 3 ou 4 séances, espacées d’un mois environ. En fonction de l’importance des difficultés de chacun, 1 ou 2 séances peuvent suffire, alors que parfois 4 ou 5 sont nécessaires.

Note importante
En aucun cas, un praticien en Détachement Emotionnel® ne se substitue au corps médical. Il n’en possède ni le droit, ni les compétences.
Seul un médecin a autorité pour intervenir sur un traitement médical et éventuellement le modifier.
 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu UA-71905110-2